NEWS COMMANDER CONTACT

Vanda Spengler



Vanda Spengler // Jean-Philippe Pernot



Le soupirail // La chambre

Papier Somerset Velvet, tirage Fine Art pigmentaire, 330 gr


Tirage pigmentaire, numéroté et signé.




Tirage : 120 exemplaires

Format : 270 x 380 mm (1/4 Jésus)

Prix : En souscription jusqu’au 30 mai au prix de 120 € l’estampe d'un des deux artistes ou 180 € les deux (estampes de Vanda Spengler et de Jean-Philippe Pernot). Au-delà de cette date 200 € une estampe. 300 € les deux.

Photos Naked (prix hors taxes)


Français


Après Peter Knapp, Vanda Spengler et Jean-Philippe Pernot enrichissent la collection "Naked" !


Solitude après l'étreinte ou fougue des retrouvailles ? Hôtel ou squat ? Chauffage intégré ou courant d'air humide ? Le génie d'un photographe est d'arriver à équilibrer, comme ici, mise en scène et improvisation.




• Vanda Spengler

Née en Suisse en 1982 au sein d’une famille fantasque et amoureuse des mots, Vanda Spengler est la petite fille de la romancière féministe Régine Deforges.

"Elle m’a transmis un certain goût de la transgression et de la liberté d’expression. La nudité a toujours été simple, le rapport au corps sans tabous. J’ai su très tôt que l’image serait mon médium de prédilection", déclare la jeune photographe.

D’un travail autour de l’intime, la solitude et la quête d’identité, la pratique photographique de Vanda Spengler a évolué vers l’étude du corps et le rapport à soi et aux autres. Dans un univers fantasmé, souvent inquiétant, Vanda Spengler met en scène les rapports de force, les pulsions, les peurs.

Le soupirail est une photographie dans laquelle l'artiste se met elle-même en scène. Ceci en Nouvelle-Calédonie.



• Jean-Philippe Pernot

Photographe, cinéaste, mais aussi poète, Jean-Philippe Pernot explore toutes les techniques, du sténopé aux tirages sur verre, en passant par les Polaroid (dont est issue cette photo) et le numérique.

Entre désir et réalité, entre fantasme et vie ordinaire, entre sexe et désincarnation, les photographies de Jean-Philippe Pernot parlent de corps et de peau, d’apparition ou de disparition…
Superpositions d’instants et de postures, ses images ne se laissent pas lire au premier coup d’œil mais sont à entrées multiples et agissent en révélateur.

La chambre est une photographie issue d'un Polaroid pris en juin 2012, à 8h30 précisément.


Jean-Philippe Pernot est l'auteur de deux recueils aux éditions Jannink : Au dernier voile de sable et Au premier pas d'amour.





English




site design by Olivier Classe
built with indexhibit