NEWS COMMANDER CONTACT BLOG
Hew Locke

Hew Locke

How do you want me ?
2009
48 pages, broché, jaquette

Texte inédit accompagné d'une cocarde différente pour chaque exemplaire.

Tirage : 285 exemplaires
Format : 125 x 210 mm
ISBN 978-2-916067-40-7
Prix : 200 euros

Commander
Ayant grandi au Guyana, ancienne colonie anglaise d’Amérique latine, Hew Locke traduit la tension entre la société britannique contemporaine et son passé colonial dans des œuvres composées d’un assemblage d’objets hétéroclites – armes en plastique pour enfants, colliers de perles, faux diamants, poupées, etc. Il explore les liens entre identité personnelle et identité nationale. Pour cela, il adopte les codes vestimentaires décalés et hauts en couleurs des personnages de son enfance ou de Brixton, le quartier de Londres connu comme la capitale de la communauté caribéenne en Angleterre. Hew Locke se met lui-même en scène, « fasciné par l’idée d’une espèce de beauté salopée », dans une galerie de personnages sinistres, de rois corrompus, de tyrans et de bandits – Lord of the Dance, Harbinger, Congo Man, etc. – créant sa propre culture, son propre univers. « C’est ma production, elle est authentique et elle est inventée, elle est réelle et elle est fausse. C’est le produit génial, le vrai bon plan. »
In How Do You Want Me? published by éditions Jannink in L’art en écrit, a collection of artist’s writing, Hew Locke investigates the links between personal and national identity. Having grown up in Guyana, a former British colony in Latin America, he conveys the tension between the contemporary English society and its colonial past with works assembling eccentrics objects - plastic weapons for children, false pearl necklaces, fake diamonds, dolls and flowers. He puts himself on show and adopts the codes of colourful clothing belonging to the characters of his childhood or of those of Brixton, the area of London known as the capital of the British Caribbean community. “Fascinated by the idea of a messed-up kind of beauty”, Hew Locke constructs a gallery of sinister characters, corrupt kings, tyrants and bandits with evocative names – Lord of the Dance, Harbinger, Congo Man, etc. – thus creating his own culture, his own universe. “This is my product, it’s authentic and it’s invented, it’s real and it’s fake. It’s the genuine article, the real deal.” »
site design by Olivier Classe
built with indexhibit